Payday loans
Samedi, Décembre 07, 2019
English (United Kingdom)French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Nederlands - nl-NLEspañol(Spanish Formal International)Italian - ItalyPolish (Poland)Português (pt-PT)Română (România)Finnish (Suomi)
Text Size
Connexion


Etudes sur l'instruction et l'entrainement

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

M.19.R - BESOINS DU GT UE EN MATIERE D'ENTRAINEMENT ET DE PRE-DEPLOIEMENT

a. Objectif

  • Identifier les recommandations relatives à l'entraînement individuel et collectif sous la responsabilité nationale et multinationale ainsi qu’à l’évaluation/certification du FHQ et du GT UE, afin d'en assurer l'efficacité d’emploi et d'engagement opérationnel, qu'il implique une ou plusieurs nations.

b. Principaux aspects

  • niveau d’entraînement satisfaisant que le personnel doit atteindre ;
  • le commandant du GT est responsable de l'entraînement du GT ;
  • les normes devraient être semblables à celles requises pour les formations de la Force de réaction de l’OTAN (NRF: NATO Response Force) du même type ;
  • les pays contributeurs de troupes du GT sont responsables de l'entraînement et de la préparation de leurs contributions respectives ;
  • des liens privilégiés devraient être établis entre le FHQ et le commandant du GT ;
l'interopérabilité est indispensable pour une formation de nature interarmées et multinationale

M.18.R - PRISE EN COMPTE DU RETEX DES CONFLITS POUR AMELIORER L'INSTRUCTION ET L'ENTRAINEMENT

PRISE EN COMPTE DU RETEX DES CONFLITS RECENTS POUR AMELIORER L'INSTRUCTION ET L'ENTRAINEMENT DANS LES PAYS FINABEL

a. But 

L'objectif de cette étude est d'améliorer les systèmes de formation et d'entraînement des pays Finabel par la mise en application efficace des enseignements identifiés (LI : Lessons Identified)/des enseignements tirés (LL : Lessons Learned) relatifs à la formation et à l'entraînement issus des récentes expériences opérationnelles nationales et multinationales majeures des différents pays, afin d'acquérir des capacités et une interopérabilité opérationnelles accrues.

b. Principaux aspects

- Description et analyse des différents processus LL utilisés par les pays Finabel pour permettre de développer davantage leurs propres processus et de fournir des liens.

- Identification du LL le plus pertinent en ce qui concerne l'entraînement et la formation servant de référence aux pays Finabel qui exploitent le LL des autres pays.

M.17.R - NORMES MINIMALES D’ENTRAINEMENT

NORMES MINIMALES D'ENTRAINEMENT POUR LE PERSONNEL DE SOUTIEN AU COMBAT/SOUTIEN LOGISTIQUE AU COMBAT ENGAGE DANS DES OPERATIONS

a. But

Définir les techniques et normes d'entraînement minimales pour le personnel CS/CSS des membres Finabel, afin de leur fournir une capacité de protection des forces spécifique au cours d'un entraînement élémentaire/spécialisé.

b. Principaux points de l'étude

- Le besoin d'entraînement dans les grandes lignes ;

- Identifier les lacunes en matière d'entraînement ;

- Développer la solution en matière d'entraînement ;

- Description des techniques militaires individuelles et collectives essentielles ou recommandées pour tout le personnel CS/CSS ;

- Recommandations pour des normes d'entraînement communes envisageables pour le personnel CS/CSS

M.16.R - ENTRAINEMENT POUR LES OPERATIONS EN ZONES URBAINES

Cette étude est axée sur la façon dont les Armées de terre des pays Finabel entraînent leurs soldats et leurs unités aux MOUT.

L'objectif de cette étude est d'étudier comment les pays Finabel peuvent optimiser leurs méthodes d'entraînement ainsi que l'interopérabilité pour mieux préparer les soldats et les unités aux opérations en terrain urbain, à travers tout l'éventail des conflits.

M.15.R - LE ROLE DE L’ENTRAINEMENT ET DE LA FORMATION COMME INSTRUMENT DE RECRUTEMENT

Le rôle de l’entraînement et de la formation comme instrument de recrutement et de maintien au sein des armées et la manière dont les compétences et qualifications acquises par le biais de l’entraînement militaire peuvent être transférées aux emplois civils.

Dans le cadre du développement du système de professionalisation des armées, nous pouvons distinguer trois aspects fondamentaux : le Recrutement, le Maintien au sein des armées et la réinsertion dans la vie civile.

Les aptitudes acquises par les individus lors de leur séjour dans l’Armée peuvent avoir une influence directe ou indirecte sur les processus de recrutement et de maintien au sein des armées.

En ce qui concerne la réinsertion, il faut déterminer comment adapter les qualifications militaires acquises durant le service militaire à l’environnement civil.

L’étude analyse les procédures au sein des pays Finabel pour acquérir et reconnaître les qualifications civiles issues de l’entraînement, la formation et l’expérience militaires.

Cette étude propose une série de recommandations afin d’améliorer le recrutement et le maintien au sein des armées, par le biais de l’entraînement et la formation militaires, et de faciliter la réinsertion dans la vie civile.

M.14.R - ETUDIER LE CYCLE D’ENTRAINEMENT DES UNITES

ETUDIER LE CYCLE D’ENTRAINEMENT DES UNITES EN TENANT COMPTE DE LEUR EMPLOI OPERATIONNEL, DES EXIGENCES DE RECONDITIONNEMENT DES CAPACITES APRES MISSION ET DE LEUR PREPARATION A DES MISSIONS DE COERCITION ET D’OPERATIONS DE MAITRISE DES CRISES (CRO), NOTAMMENT EN ZONE URBANISEE

Déterminer comment les pays FINABEL planifient et organisent leurs cycles d'entraînement en vue d'engagements opérationnels, et comment ils établissent un système optimal de disponibilité opérationnelle et une stratégie d'entraînement commune le cas échéant.

M.13.R - L’IMPORTANCE D’EXTERNALISATION DE LA FORMATION

L'IMPORTANCE ET POSSIBILITES D'EXTERNALISATION DE LA FORMATION DANS LES PAYS FINABEL.BILAN ET PERSPECTIVES

Le "statut d'externalisation" au sein des pays membres de FINABEL montre différentes raisons de transférer les activités d'entraînement aux institutions externes. Les raisons les plus fréquemment citées sont le besoin d'économiser les ressources, à la fois financières et humaines, et un manque d'expertise dans le secteur militaire dont les contenus de l'entraînement sont complexes. L'étude examine en particulier les différents mécanismes de contrôle développés dans le but d'assurer la qualité de l'entraînement, puisqu'il s'agit d'une problématique, dans de nombreux cas.

Sur la base de l'expérience faite par les pays membres de FINABEL, l'étude suggère des solutions afin d'éviter la perte d'expertise technique. Les activités d'entraînement qui sont plus adaptées à l'externalisation sont manifestement celles qui comprennent peu ou pas de contenu militaire.

Une des conclusions essentielles de l'étude est la suivante: les possibilités d'externalisation dépendent en grande partie de la situation nationale de chaque pays FINABEL et il est dès lors impossible d'émettre des recommandations générales

M.12.R - COMPARER L'UTILISATION DES SYSTÈMES DE SIMULATION

COMPARER L'UTILISATION ACTUELLE ET FUTURE DES SYSTÈMES DE SIMULATION AU SENS LARGE DU TERME DESTINÉS À L'ENTRAÎNEMENT INDIVIDUEL ET À L'ENTRAÎNEMENT COLLECTIF, EN VUE D'IDENTIFIER UN MAXIMUM DE DOMAINES OÙ IL SERAIT POSSIBLE D'AMÉLIORER LA COOPÉRATION ENTRE LES PAYS FINABEL

Décrire les systèmes de simulation utilisés par les différents pays FINABEL afin de définir les utilisations communes possibles des moyens existants ou à venir, en vue d'optimiser la coopération dans ce domaine.

L'étude de la manière dont les différents pays utilisent leurs systèmes et moyens de simulation, ainsi que la connaissance des prévisions d'équipement permet :

- d'inventorier les simulateurs qui peuvent, dés maintenant être mis à la disposition d'autres pays,

- d'identifier les simulateurs qui pourraient, à l'avenir, être conçus, voire achetés et utilisés, en commun,

- porter à la connaissance de tous les possibilités offertes par les simulateurs, objets de la présente étude, qui équipent l'ensemble des pays FINABEL.

Les systèmes de simulation évoluant rapidement, sous peine d'obsolescence rapide des informations, une remise à jour régulière des données figurant dans ce rapport est impérative. Le soutien de tous les pays FINABEL sera nécessaire pour cette tâche essentielle.

M.10.R - HARMONISER LES PROGRAMMES

HARMONISER LES PROGRAMMES DANS LES DOMAINES DE L'INSTRUCTION ET DE L'ENTRAINEMENT EN VUE D'ATTEINDRE UN NIVEAU DE COOPERATION EFFICACE AU SEIN DE FUTURES OPERATIONS INTERALLIEES ET MULTINATIONALES

Le but de l'étude est de :

-Recenser les principes, méthodes et objectifs de l'entraînement dans les pays membres.

-Signaler les similitudes et différences de l'entraînement entre les pays membres.

-Décrire le cadre souhaitable, dans lequel l'entraînement doit être planifié et matérialisé.

-Définir des directives générales pour l'évaluation de l'entraînement.

M.8.R - LA MANIERE DONT LES PAYS EVALUENT

ETUDE DE LA MANIERE DONT LES PAYS FINABEL EVALUENT ET QUANTIFIENT LES RESULTATS DE L'ENTRAINEMENT COLLECTIF

- Déterminer la façon dont les pays FINABEL mènent l'entraînement collectif. Dire s'il est procédé à son évaluation de manière à préserver/justifier des moyens militaires en diminution.

- Définir des domaines dignes d'être exploités à une époque d'interopérabilité politique et militaire.

Page 1 sur 2