Payday loans
Vendredi, Septembre 20, 2019
English (United Kingdom)French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Nederlands - nl-NLEspañol(Spanish Formal International)Italian - ItalyPolish (Poland)Português (pt-PT)Română (România)Finnish (Suomi)
Text Size
Connexion


Etudes concernant la Protection des Forces

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

G.29.R - PROTECTION DES FORCES POUR LES OPERATIONS DU GT UE

Cette étude porte sur toutes les activités du GT UE dans le cadre d’opérations terrestres au niveau tactique.

Premièrement, elle fait l’analyse de l’étude T.37.R afin d’identifier les missions et les éléments principaux. Deuxièmement, elle examine le modèle de protection des forces et son impact sur le processus de commandement et contrôle.

En outre, cette étude prend en considération l’ensemble des scénarios proposés dans la T.37.R et détermine pour chacun d’entre eux les capacités de protection des forces requises. De la sorte, l’étude devrait être un instrument indispensable pour le commandant du GT UE lors de la planification et la conduite d’opérations du GT UE.

Pour finir, elle émet des recommandations pour les futurs développements de l’équipement de protection des forces.

G.27.R - CANTONNEMENT DES FORCES DEPLOYEES EN OPERATIONS

HARMONISATION DES CRITERES DE SELECTION DES SITES ET AMELIORATION DE LEUR PROTECTION.
L’étude prend en compte l’éventail entier des missions et des conditions environnementales des opérations futures auxquelles pourraient participer les forces terrestres des pays Finabel. Elle décrit tous les critères auxquels doivent satisfaire les cantonnements pour répondre aux besoins des différentes unités interarmées et multinationales qui y séjournent, facilitant par la suite le transfert au gouvernement local, à une organisation internationale ou à une organisation non gouvernementale. Elle indique également les principes de protection active et passive des forces déployées.

G.28.R - OUTIL DE GESTION DES RISQUES CBRN EOD A LA DISPOSITION DE L'AUTORITE-INCIDENT

OUTIL DE GESTION DES RISQUES CBRN EOD A LA DISPOSITION DE L'« AUTORITE-INCIDENT », DANS LE CADRE D'UNE OPERATION DE GT UE.
L'étude se veut un « outil » pour l'autorité incident (IC: Incident Commander) sous forme de « check-list », destiné à mieux coordonner les activités des équipes/unités CBRN et EOD en cas d'intervention ; elle a été conçue et développée pour des opérations de GT UE. Elle décrit tant les menaces CBRN qu'EOD et identifie un processus de gestion de l'incident afin d'aider l'IC à prendre les décisions appropriées pour gérer efficacement la menace. Toutes les procédures disponibles susceptibles d'être adoptées par l'IC sur le terrain y sont développées. Elle propose des solutions flexibles pour un éventail de situations possibles, reconnaissant la nécessité d'adapter les moyens, les équipements et le mode d'action au niveau tactique. Elle constitue un document « évolutif », susceptible d'être mis à jour et amélioré sur la base du RETEX issu des exercices et des opérations futurs. Pour finir, elle recommande de confier le document à l'équipe de projet CBRN EOD de l'AED (Agence Européenne de Défense).

G.26.R - PROTECTION DES FORCES LOGISTIQUES LORS D’UNE OPÉRATION MULTINATIONALE

COMMENT AUGMENTER LA PROTECTION DES CAPACITÉS LOGISTIQUES DES PAYS FINABEL DÉPLOYÉES INDIVIDUELLEMENT OU COLLECTIVEMENT LORS DES OPÉRATIONS.
L’étude aborde toutes les activités des forces logistiques (y compris les services médicaux) des pays Finabel au niveau tactique lors d’opérations terrestres. L’étude décrit les forces logistiques engagées dans les opérations futures, leurs missions et leurs capacités. Elle définit la menace à laquelle ces forces sont exposées et analyse les capacités actuelles de protection des forces dont elles disposent. L’étude examine les besoins en protection des forces pour les opérations futures en matière de personnel, d’équipement, de stocks et de procédures opérationnelles, ainsi que le décalage entre les besoins identifiés et les capacités disponibles à l’heure actuelle ; elle se termine par des recommandations pour y remédier.

G.25.R - MODIFICATIONS APPORTEES A LA DEFENSE CBRN CONFORMEMENT AU RETEX DES OPERATIONS RECENTES

MODIFICATIONS APPORTEES A LA DEFENSE CBRN CONFORMEMENT AU RETEX DES OPERATIONS RECENTES EN MILIEU MULTINATIONAL.
Après le 11 septembre 2001, de nombreux pays et organisations ont développé des concepts d’opérations dans le cadre de la défense CBRN. Certains de ces concepts ont été appliqués lors d’opérations récentes dans différents théâtres. Cependant, les résultats n’ont pas toujours été partagés entre les pays et n’ont donc pas été exploités au maximum. Cette étude a pour objectif de rassembler, résumer et tirer les conclusions du RETEX afin de permettre aux pays Finabel de profiter de ces expériences. A cette fin, il est proposé aux pays se créer un compte rendu interactif du RETEX de la défense CBRN et d’en faire un recueil dynamique des situations opérationnelles vécues, de difficultés rencontrées et proposant une liste de solutions possibles.

G.24.R - L’approvisionnement en eau lors des opérations.

Cette étude aborde toutes les phases de la production d’eau par les troupes en opérations, à partir de n’importe quelle provenance et quelle que soit la situation tactique ; elle traite des points suivants :

  • Toutes les catégories d’eau utilisée en opérations (le contexte de l’eau) ;
  • Les besoins en eau en fonction de son utilisation ;
  • Les différentes phases de la production d’eau ;
  • L’organisation et les responsabilités de l’approvisionnement en eau dans la chaîne de production d’eau ;
  • Capacités et compétences à développer ;
  • Recommandations.

L’étude a pris en compte les normes militaires actuelles utilisées dans les pays Finabel, ainsi que les doctrines et moyens nationaux en vigueur ou en cours de développement.

G.23.R - LE GENIE ET LA ROBOTISATION

Cette étude suggère l'emploi potentiel à l'avenir de systèmes robotisés du Génie, comme conséquence des nouvelles technologies.

La société a de plus en plus recours à la robotisation afin de faciliter un grand nombre de tâches qui seraient répétitives, difficiles, ou même dangereuses à entreprendre pour l'homme. Les forces armées sont aussi touchées par ces évolutions. Ces changements peuvent être amenés par une volonté de dépasser les niveaux actuels des performances humaines, un besoin de réduire la taille d'une force ou simplement de sauver des vies et de réduire les pertes humaines.

Cette étude couvre le spectre entier de la robotisation du Génie, se concentrant sur les systèmes qui seront très probablement introduits dans le délai fixé dans l'étude.

À l'avenir, il est probable que la contribution de robots ou de systèmes robotisés aussi bien dans des scénarios à risque élevé ou à faible risque devienne une réalité pour l'exécution d'un large éventail de missions du Génie.

Ils seront capables d'entreprendre des missions classiques du Génie qui sont : la mobilité, la contre-mobilité, la protection et le soutien général du Génie.

L'emploi futur de robots à travers le spectre entier des opérations actuelles semble très probable.

G.22.R - L’APPUI GENIE AUX OPERATIONS MILITAIRES

L’APPUI GENIE AUX OPERATIONS MILITAIRES  EN ZONES URBAINES

Cette étude traite de l’appui du Génie durant les opérations militaires en zone urbanisée, et reprend les aspects suivants :

- Description générale de l’environnement urbain et ses défis.

- Missions que le Génie devra accomplir.

- Les besoins en renseignement du Génie.

- Développements technologiques comprenant la technologie actuelle et la technologie qui devra être développée pour renforcer les capacités du Génie.

- Influences  sur l’organisation et l’utilisation du Génie durant les opérations en environnement urbain.

- Conclusions-Recommandations 

G.20.R - APPUI GÉNIE À LA FONCTION CIMIC

Bien qu’elle ait toujours existé, la Coopération Civilo-militaire (CIMIC) a été mise en exergue lors des actions extérieures menées dans les dix dernières années.

 Dans le cadre de ces conflits, il est indéniable que – entre autres éléments militaires et civils - le Génie est en mesure d'assurer notamment des missions d'infrastructure et de fournir ainsi une contribution notable au redémarrage des activités administratives et économiques. En coopération étroite avec les spécialistes de l'infrastructure et conformément au principe de subsidiarité, le Génie prends en charge des tâches allant de l'étude des dossiers jusqu'au contrôle des travaux effectués par des entreprises civiles. Le Génie, donc, représente une ressource incontournable pour le développement d'opérations au profit de la fonction CIMIC.

 

G.19.R - BESOINS ESSENTIELS REQUIS PAR LES TECHNOLOGIES EMERGEANTES

BESOINS ESSENTIELS REQUIS PAR LES TECHNOLOGIES EMERGEANTES QUI POURRAIENT CONSTITUER UNE SOLUTION DE REMPLACEMENT POUR LES MINES ANTIPERSONNEL, APRES L’ACCORD D’OTTAWA

Le but de cette étude est d’inventorier et d’analyser les possibilités techniques et technologiques de substitution aux mines antipersonnel et d’identifier des solutions possibles en conformité avec les accords internationaux et les législations nationales.

 

Page 1 sur 2