Payday loans
Samedi, Novembre 16, 2019
English (United Kingdom)French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Nederlands - nl-NLEspañol(Spanish Formal International)Italian - ItalyPolish (Poland)Português (pt-PT)Română (România)Finnish (Suomi)
Text Size
Connexion


Etudes concernant les opérations urbaines

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

L.23.R - L’APPUI ISTAR AUX OPERATIONS EN ZONE URBAINE.

Les opérations en zone urbaine sont complexes : les forces doivent tenir compte de nombreux paramètres, encore plus qu’en terrain ouvert. Ces paramètres découlent de la complexité de la société civile et des infrastructures qui composent la zone urbaine. L’étude propose une manière d’aborder cet environnement urbain en fonction de la PRCB. Elle décrit le cycle du renseignement pour les opérations en zone urbaine et propose une analyse des possibilités et des limites des opérations ISTAR dans ce type d’environnement.

A.20.R - COMBAT DES UNITES MECANISEES EN ZONES URBAINES

Les domaines de compétence étendus suggérés par le titre de l’étude exigeaient une approche très large du sujet. Néanmoins, le groupe s’est efforcé de limiter son travail, le plus spécifiquement possible, à l’utilisation des forces mécanisées en zones urbaines, en respectant les limites fixées dans l’introduction. Les unités mécanisées présentent des avantages dans ce cadre conflictuel (blindage, mobilité, puissance et précision de tir, etc.), en particulier si l’adversaire possède une faible capacité antiblindée. Chaque ville possède ses propres caractéristiques et les différentes menaces (embuscades, population…) et faiblesses (difficulté de soutien mutuel, champ de vision réduit, etc.) devront être prises en compte pour adopter la meilleure forme d’organisation. Lors d’opérations de maîtrise de la violence, le renseignement, bien que décentralisé, jouera un rôle important durant les étapes de planification et opérationnelles. Dans la phase de reconstruction, le renseignement est la capacité militaire essentielle. Le droit international et le LOAC (Law of armed conflict : droit des conflits armés) seront cruciaux et représenteront de véritables contraintes en raison de la présence de la population civile, ce qui pourrait s’avérer être un facteur supplémentaire lors d’une opération dans ce type d’environnement. Les ROEs (Règles d’Engagement) devront être approfondies et détaillées dans leur conceptualisation et tous les soldats seront obligés de les respecter à tout moment. Elles devraient, cependant, être suffisamment claires et simples pour permettre une implémentation rapide et décisive par le soldat le moins gradé.

C.32.R - LA LOGISTIQUE EN APPUI D’UNE OPERATION FINABEL DE SOUTIEN DE LA PAIX EN MILIEU URBAIN

L’action en milieu urbain a pour effet de compliquer l’exécution du soutien. Le fractionnement, le cloisonnement et la dispersion des unités conduisent à une plus grande décentralisation des moyens logistiques. Dans cette perpective, la modularité et la sécabilité des éléments et des moyens logistiques doit être recherché. Un juste équilibre entre l’allègement de l’avant et l’autonomie des unités doit être trouvé. Les besoins relatifs à l’organisation du terrain et à la projection exigent de consentir des efforts importants. Les unités logistiques doivent disposer de véhicules protégés et être équipés en moyen de communication. La dureté des conditions d’engagement et la probabilité de pertes importantes nécessitent un soutien sanitaire (médicalisation de l’avant) au contact. Les flux poussés seront préférés aux flux tirés. La complémentarité et l’interopérabilité des logistiques nationales est à rechercher, en particulier dans les domaines du soutien sanitaire, des transports, de la récupération des matériels, du soutien pétrolier mais aussi des procédures. La prise en compte de la population semble incontournable et impliquera notamment une coopération avec les ONG.

A.13.R - EMPLOI DES FORCES TERRESTRES EN ZONE URBANISEE DANS LES OPERATIONS DE SOUTIEN A LA PAIX

Le but de cette étude est de définir les procédures d’emploi des forces terrestres des pays FINABEL dans les zones urbaines pour la conduite d’opérations de soutien de la paix.