Payday loans
Samedi, Décembre 14, 2019
English (United Kingdom)French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Nederlands - nl-NLEspañol(Spanish Formal International)Italian - ItalyPolish (Poland)Português (pt-PT)Română (România)Finnish (Suomi)
Text Size
Connexion


Etudes concernant l'emploi des Forces

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

K.9.C - MODALITES DE SAUT EN PARACHUTE DANS LE CADRE DES PAYS FINABEL

Convention entre les parties contractante participant a l'organisation FINABEL

K.6.R - SOUS-CONCEPT OPERATIONNEL POUR L'EMPLOI DES PARACHUTES PLANANTS,ULTRA LEGERS MOTORISES

SOUS-CONCEPT OPERATIONNEL POUR L'EMPLOI DES PARACHUTES PLANANTS,ULTRA LEGERS MOTORISES OU AUTOGIRES (2ème édition)

Dans les différents cas de conflit pouvant exister à l'heure actuelle et envisageables pour la période post 1990 il importe que, pour répondre à une quelconque menace de l'adversaire, la réaction s'engage dans les délais les plus brefs

K.28.R - LA COOPERATION ET L’INTERACTION DES FORCES AEROMOBILES AVEC LES VEHICULES AERIENS INHABITES

La coopEration et l’interaction des Forces AEromobiles avec les VEhicules AEriens InhabitEs (VAI). Quelles sont les possibilitEs, les limites et dans quelles circonstances une force aEromobile peut-elle tirer profit de cette technologie.

Cette étude décrit les caractéristiques des drones, leurs points forts et leurs limites ainsi que les avantages que peut en tirer l'aéromobilité. Elle en présente les conclusions à tirer et établit des recommandations pour l'interopérabilité des pays Finabel et les études futures

K.27.R - L’UTILISATION D’UNE FORCE AEROMOBILE COMME PARTIE D’UNE CAPACITE D’ENTREE INITIALE

L'UTILISATION D'UNE FORCE AEROMOBILE COMME PARTIE D'UNE CAPACITE D'ENTREE INITIALE D'UNE FORCE A HAUT NIVEAU DE PREPARATION (HIGH READINESS FORCES (HRF)). QUELLES SONT LES OPPORTUNITES ET LES LIMITATIONS ET SOUS QUELLES CONDITIONS UNE FORCE AEROMOBILE PEUT-ELLE ETRE EXPLOITEE EN TANT QUE TELLE ?

OPERATION AEROMOBILE – Au sein d’une force à haut niveau de préparation, l’étude examine la projection des moyens aéromobiles, en prenant en compte tout l’éventail des zones d’action géographiques possibles, ainsi que d’autres composantes de la force lors de conflits de haute ou de basse intensité contre des opposants symétriques ou asymétriques. Elle tire les conséquences en termes de doctrine, d’entraînement et d’interopérabilité pour l’emploi d’une force aéromobile comme partie de forces d’entrée initiale lors d’opérations de réponse aux crises (CROs).

 

K.26.R - LES EXIGENCES DES FORCES D’HELICOPTERES POUR LA MISE EN OEUVRE D’OPERATIONS AEROMOBILES

LES EXIGENCES DES FORCES D'HELICOPTERES POUR LA MISE EN OEUVRE D'OPERATIONS AEROMOBILES PAR RAPPORT AUX SYSTEMES DE C3I (COMMANDEMENT, CONTROLE, COMMUNICATIONS ET INFORMATIONS) DES FORCES ARMEES

Les retours d'expériences et projections actuels indiquent que la capacité de partager les informations entre les systèmes militaires sera un facteur essentiel à la réussite des futures operations interarmes et interarmées dans un environnement multinational (coalition et/ou allié). Le changement rapide en termes de nature et localisation des emplois militaires a nécessité une transformation tout aussi rapide des Systèmes C3I.

L'interopérabilité est une condition préalable fondamentale pour l'échange approprié d'informations. Une faible interopérabilité ne doit pas gêner l'efficacité opérationnelle et tactique des forces d'hélicoptères. Les systèmes d'information de l'aviation de l'armée de terre nécessiteront donc d'interopérer les uns avec les autres plus efficacement qu'auparavant.

Le but de cette étude est de définir et évaluer les besoins en échange d'informations pour l'emploi d'hélicoptères lors d'opérations multinationales et interarmées afin d'améliorer leur efficacité opérationnelle.

Sur la base de la politique et des directives de l'OTAN en matière d'interopérabilité des systèmes C3, il est impératif de mettre en oeuvre les besoins en échange d'interopérabilité opérationnelle afin de maintenir et d'améliorer les avantages des forces d'hélicoptères en ce qui concerne le temps et la distance.

K.25.R - L’EMPLOI DES HELICOPTERES EN ZONE URBANISEE

L'EMPLOI DES HELICOPTERES EN ZONE URBANISEE ET SES CONSEQUENCES SUR LEURS CAPACITES

Comme pour toutes les autres composantes de l'Armée de terre, les zones urbaines restent très hostiles aux unités aéromobiles. Elles peuvent néanmoins développer la technique et l'équipement spécifiques qui leur permettront de conduire ou participer à un large éventail d'actions de combat.

Leurs principales contraintes sont: la navigation, la vulnérabilité, la nature de leurs armes en termes d'efficacité et le risque de dommages collatéraux.

Leurs principaux avantages sont: leur capacité de faire abstraction des obstacles afin d'observer et d'attaquer de toutes les directions, leur capacité de mener à la fois un combat et des missions de soutien de combat et de soutien logistique du combat, leur capacité d'intensifier rapidement les efforts, et leur capacité de passer d'une ligne de conduite à une autre.

Par conséquent, l'optimisation de leur utilisation exigera le développement de moyens d'orientation et de protection ainsi que des systèmes d'armes de précision de puissance variable.

Néanmoins, leur engagement implique aussi des mesures de coordination strictes ainsi qu'un entraînement intensif.

K.24.R - LES EXIGENCES DES UNITES AEROMOBILES EN MATIERE DE COORDINATION

LES EXIGENCES DES UNITES AEROMOBILES EN MATIERE DE COORDINATION 3EME DIMENSION DANS LE CADRE D'OPERATIONS DANS LA PROFONDEUR

Etablir les mesures de contrôle et de coordination de l'espace aérien, nécessaires aux opérations aéromobiles dans la profondeur

K.23.R - FORMATION DES EQUIPAGES D'HELICOPTERES

- Inventaire des processus de formation de tous les pays FINABEL.

- Analyse des possibilités pour une formation en commun.

- Possibilité d'une formation de base commune et d'une formation spécialisée commune ou les deux.

K.22.R - L’ENVIRONNEMENT AMI POUR LE COMBAT AEROMOBILE AU DELA DE LA PORTEE DES FORCES A TERRE

L'ENVIRONNEMENT AMI POUR LE COMBAT AEROMOBILE AU DELA DE LA PORTEE DES FORCES BASEES A TERRE

Le but de cette étude est de dénombrer les appuis, dans et hors de la 3ème dimension, nécessaires à l'exécution d'opérations aéromobiles au delà de la portée des forces basées à terre

K.21.R - LES EXIGENCES MILITAIRES CONCERNANT LESCAPACITES DES HELICOPTERES FUTURS

LES EXIGENCES MILITAIRES CONCERNANT LES CAPACITES DES HELICOPTERES FUTURS EN TANT QUE SYSTEME D'ARME

Le but de cette étude est de faire une récapitulation des capacités militaires que devront posséder les hélicoptères existants au-delà de 2010 pour pouvoir accomplir les missions qui seront attribuées aux hélicoptères dans le cadre des opérations terrestres et des opérations interarmées.

Page 1 sur 5