Payday loans
Mercredi, Novembre 13, 2019
English (United Kingdom)French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Nederlands - nl-NLEspañol(Spanish Formal International)Italian - ItalyPolish (Poland)Português (pt-PT)Română (România)Finnish (Suomi)
Text Size
Connexion


Etudes concernant le renseignement

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

L.28.R - CONCEPT ISTAR POUR UN GROUPEMENT TACTIQUE DE L’UE

Cette étude a pour but de fournir aux pays Finabel un concept ISTAR pour les activités du GT UE (prévention des conflits, séparation des parties par la force, évacuation, aide aux opérations humanitaires et stabilisation, reconstruction et conseils d’ordre militaire) menées dans un cadre opérationnel actuel. Elle offre également une base pour l’entraînement nécessaire à la préparation des forces terrestres des pays Finabel.

Elle fournit en outre des informations utiles aux planificateurs des pays Finabel et des pays de l’UE responsables de l’entraînement et de la certification des GT UE sur les aspects liés au renseignement, à l’organisation et aux responsabilités d’une structure ISTAR en appui d’un GT UE.

L.26.R - L'IMPACT DES CAPACITES EN RESEAU (NEC) SUR L'APPUI ISTAR LORS D’OPERATIONS

L'objectif de l'étude est d'examiner les possibilités et les défis que représente le développement de la capacité en réseau (NEC) pour l'appui ISTAR afin d'améliorer l'efficacité des engagements multinationaux au cours des opérations militaires futures. Cette étude contribue au thème fédérateur de Finabel, en cherchant à améliorer l'appui ISTAR au niveau des Groupements Tactiques de l'Union Européenne (GT UE) et de la brigade, dans un contexte interarmées et multinational et en examinant les capacités ISTAR actuelles, nouvelles et futures dans le cadre de la NEC. L'étude, en présentant les impacts positifs et négatifs, conclut que la NEC, en tant que multiplicateur de capacités au combat, exige une collaboration étroite entre les pays Finabel pour permettre l'interopérabilité de l'équipement et la mise en œuvre des procédures communes. Les recommandations ont pour but de produire un système NEC qui améliorera les opérations ISTAR grâce aux systèmes C4 pourvus de capacités fiables permettant de faciliter les flux d'information au sein du réseau, et d’explorer les avancées technologiques.

L.27.R - L'APPUI RENSEIGNEMENT AUX OPERATIONS VISANT A CONTRER LES ENGINS EXPLOSIFS DE CIRCONSTANCE

Les pays Finabel ont ressenti le besoin de mener une étude servant de référence doctrinale pour contrer la menace que représentent les dispositifs explosifs improvisés ou engins explosifs de circonstance (C-IED).  ied1bis
Cette menace a été confirmée par les nombreuses attaques meurtrières lancées contre les contingents de pays Finabel lors d'opérations en Afghanistan et en Irak. L'objectif de cette étude est d'analyser l'appui renseignement aux opérations visant à contrer les dispositifs explosifs improvisés (C-IED) afin d'améliorer l'efficacité des forces terrestres des pays Finabel lors d'opérations militaires futures. Après avoir décrit les aspects critiques de la menace que constituent les IED (dispositif et système) et les Tactiques, Techniques et Procédures (TTP) adverses émergentes, l'étude se penchera sur l'appui renseignement en vue de cerner les domaines que les pays Finabel devraient améliorer aux niveaux opérationnel et tactique pour contrer la menace et accroître les compétences, et ce dans un contexte multinational. Dans le même temps, les caractéristiques des IED contenant des agents Chimiques, Biologiques, Radiologiques et Nucléaires (CBRN) seront prises en compte.

L.25.R - L’APPUI ISTAR AUX OPERATIONS D’INFORMATION (INFO OPS).

L’appui ISTAR aux Info Ops constitue une mission complexe exigeant un large éventail de moyens de recueil coordonnés, dirigés et gérés par le G2 qui coopère étroitement avec les éléments des Info Ops. Cette étude décrit le COE et définit les Info Ops avant d’étudier comment l’ISTAR pourrait soutenir la planification et l’exécution des Info Ops, en tirant des conclusions quant aux capacités essentielles requises et sur la manière dont les Info Ops doivent être considérées dans le cadre du cycle du renseignement. Les conclusions et recommandations établies dans cette étude ont pour but d’influencer l’entraînement, la génération de forces ainsi que l’appui ISTAR aux Info Ops au sein d’une force déployée. L’appui ISTAR des Info Ops représente une mission très exigeante; il se base sur l’évaluation du comportement humain et des aspects culturels.

L.23.R - L’APPUI ISTAR AUX OPERATIONS EN ZONE URBAINE.

Les opérations en zone urbaine sont complexes : les forces doivent tenir compte de nombreux paramètres, encore plus qu’en terrain ouvert. Ces paramètres découlent de la complexité de la société civile et des infrastructures qui composent la zone urbaine. L’étude propose une manière d’aborder cet environnement urbain en fonction de la PRCB. Elle décrit le cycle du renseignement pour les opérations en zone urbaine et propose une analyse des possibilités et des limites des opérations ISTAR dans ce type d’environnement.

L.24.R - UNE FORCE D’OPPOSITION GENERIQUE A DES FINS DE FORMATION ET D’ENTRAINEMENT MILITAIRES

Cette étude définit l’éventail des scénarios appropriés pour une GENOPFOR en vue de l’entraînement des forces terrestres Finabel.

Elle comprend deux volets : la GENOPFOR (selon les besoins des utilisateurs Finabel) et un CD-ROM interactif contenant trois documents distincts (un aperçu des différents scénarios d’exercices possibles, des exemples d’armées de terre conventionnelles (fortes et faibles, des exemples de forces non conventionnelles (mouvements terroristes et guérilla).

Cette étude a pour but de fournir aux états-majors, aux écoles et groupes de travail des pays Finabel des modèles, des données ainsi que des scénarios afin de créer une OPFOR à des fins d’instruction et d’entraînement.

L.22.R - LE ROLE D’ISTAR EN APPUI D’UNE FORCE OPERATIONNELLE ENGAGEE DANS LA LUTTE ...

LE ROLE D’ISTAR EN APPUI D’UNE FORCE OPERATIONNELLE (TASK FORCE), ENGAGEE DANS LA LUTTE CONTRE LES ACTIVITES TERRORISTES.
Cette étude a pour but de déterminer comment une force opérationnelle déployée, engagée dans la lutte contre des activités terroristes, peut bénéficier au mieux de l’appui d’ISTAR. Le sujet proposé est considéré dans le contexte d’un environnement interarmées et ne se limite pas aux forces terrestres, comme dans le cadre actuel des études Finabel. L’étude a pour environnement les opérations expéditionnaires. Elle examine quelles capacités ISTAR devraient être disponibles et comment les rendre plus efficaces, pour obtenir la connaissance de la situation, ce qui permettrait de contrer ce type de menace.

L.21.R - L’EMPLOI DE MOYENS ISTAR DU NIVEAU DE LA BRIGADE A L’HORIZON 2015.

L’étude établit de quelles capacités ISTAR les brigades multinationales devraient disposer à l’horizon 2015. Elle examine quels moyens et quelles capacités devraient être disponibles afin de réaliser une représentation de la situation actuelle, même dans le nouvel environnement opérationnel complexe qui se développe, y compris le nombre croissant de conflits armés en zone urbaine qui, combinés à une augmentation des menaces asymétriques, peuvent atténuer la distinction entre les différents types de conflits. Pour atteindre ces nouveaux objectifs, il sera essentiel de disposer du renseignement toutes sources, multinational et interarmées.

L.20.R - L’APPUI RENSEIGNEMENT A LA PROTECTION DES FORCES

Cette étude définit la manière dont le Renseignement peut soutenir la protection d’une force multinationale, en particulier durant des opérations de réponse aux crises.

La compréhension des autres parties, le futur environnement du Théâtre des Opérations (complexe, multipartite, symétrique et asymétrique) et une approche particulière de la manière dont les opérations militaires seront conduites, représentent de facteurs déterminants pour la réussite d’une opération.

Des mesures de protection des forces devraient être envisagées et mises en œuvre à la suite d’une estimation continue de la menace, effectuée par l’état-major du Renseignement (procédé d’ISTAR et Renseignement de Sécurité.)

Le Renseignement et l’Information sont aussi importants pour la protection des forces qu’un entraînement efficace et l’équipement approprié des troupes.

L’étude recommande pour une force impliquée dans une opération de réponse aux crises, de produire un renseignement adéquat pour la protection des forces, grâce à la mise au point d’un procédé de renseignement cohérent, un entraînement et/ou des exercices efficaces.

L.19.R - CONTRIBUTION DU RENSEIGNEMENT A LA COOPERATION CIVILO-MILITAIRE (CIMIC)

Le but de cette étude est d’étudier l’interaction entre le Renseignement et les actions Civilo-Militaires pour fournir  la base conceptuelle nécessaire à la coopération entre Renseignement, actions Civilo-Militaires, Information Publique et Opérations Psychologiques lors des actions CIMIC d’une force multinationale.

Page 1 sur 2